Spectacle

nout cavaillon

NOUT

Pièce musicale et chorégraphique

« Nout » s’inspire des mythes et des imaginaires, mais aussi d’écoutes de la vie quotidienne, de territoires et de paysages.
Elle évoque la légende universelle de la naissance et du commencement : celle dans la mythologie égyptienne où Noun – l’océan primordial – engendre les quatre éléments premiers dont Nout, déesse du ciel et des étoiles.
La voix, la danse et la percussion s’emparent du souffle, du mouvement et du rythme. Les présences se mêlent dans un espace épuré où se croisent le visible et l’invisible, l’obscurité et la lumière.

Voix : Aurélie Maisonneuve
Percussions : Philippe Foch
Danse : Kazumi Fuchigami

Direction artistique : Brigitte Lallier-Maisonneuve
Lumières et scénographie : Bernard Poupart

 

 

 

 

site 3

L’HOMME VALISE

Kazumi FUCHIGAMI, Danse Patrice JARDINET, Cor et Bugle Jean-Gabriel MASSARDIER, Dessins Numériques Pierre RAGU, Clarinette

L’Homme valise est un projet qui réunit sur scène l’image, la danse et la musique.
Ce travail de création fondé sur l’interaction du mouvement, du visuel et du son est totalement synergique et cherche la mise en relation constante de ses trois composants.
Davantage synthétique que narratif, le propos met en scène une poésie inspirée ou influencée par l’univers et les possibilités offertes par les outils numériques au service de l’image et du son.
La danse, le dessin et les instruments classiques interrogent la modernité en jouant avec les stéréotypes que nous imposent les médias d’aujourd’hui.

 

site 4

HAIKU

Kazumi Fuchigami : danse
Patrice Jardinet : cor et bugle
Pierre Ragu : clarinette
Jean-Gabriel Massardier : dessins numériques

Chaque haïku, très court poème japonais de quelques mots, est un paysage à part entière, une 
rêverie, une petite flamme qu’on allume et qui souvent ne s’éteint pas en nous…

Le désir de faire exister ensemble cette 
petite flamme a conduit deux musiciens 
(un corniste et un clarinettiste), un 
plasticien (dessin numériques) et une 
danseuse à se donner rendez-vous 
sur scène pour en animer les sons, les 
couleurs, les formes. 
Ils font vivre en direct haut-parleurs et 
écran géant.

Un monde en mutation, exploré et 
mis en mouvement par la danse et la 
danseuse, lumineuse médiatrice de cet 
haïku. 
Une flamme qui brille…

Publicités

Un commentaire sur « Spectacle »

  1. J’aime beaucoup l’ambiance qui se dégage des vidéos de la danseuse Kazumi Fuchigami. Cela donne envie d’entrer dans son monde et de mettre à bouger, vivre autrement dans l’espace de la pièce.
    Nathalie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s